Présentation

En 2021, la 7e Rencontre internationale de l'interactionnisme sociodiscursif (ISD) aura lieu à Donostia-San Sebastián, où les recherches sur l'étude
de l'interactionnisme socio-discursif du langage seront échangées et mises à jour. Au cours de cette septième réunion, l'accent sera mis sur l'éducation multilingue
et l'intégration effective des langues minoritaires dans celle-ci.

Il s'agit de la première réunion internationale de l'ISD qui se tient au Pays Basque (et dans l'État espagnol), mais l'influence de l'ISD, grâce aux contributions de nos
collaborateurs de l'Université de Genève, a apporté une contribution enrichissante au traitement et à l'étude des langues au Pays Basque et, en particulier, à leur didactique. Diverses institutions et documents reflètent cette influence tant au niveau de l'enseignement des langues (basque et autres langues), aux enfants ou aux adultes, qu'au niveau de la formation des professeurs de langues.

Nous sommes convaincus que la présence de chercheurs internationaux offrira à la communauté scientifique en général, et à la communauté basque en particulier, l'opportunité d'élargir notre vision interactionniste et socio-discursive, ainsi que notre connaissance et notre compréhension de la diversité linguistique, du fonctionnement des langues et de leur didactique, afin que l'étude des langues et de leur enseignement soit abordée de manière de plus en plus scientifique et efficace.

Notre intérêt pour l'étude de l'activité langagière dans des situations multilingues et de langues minorisées nous amène également à ouvrir le champ de la ISD à
d'autres approches, dont certaines sont traditionnellement liées à la sociolinguistique, comme l'étude des nouveaux locuteurs de langues minorisées ou l'étude des processus de revitalisation des langues minorisées.

Les recommandations de l'UNESCO en faveur de la diversité linguistique et de l'éducation multilingue (2014), ses initiatives en faveur des langues indigènes (AIL
2019), ainsi que les propositions du Conseil de l'Europe (2019) insistent sur la nécessité d'une capacitation multilingue de tous les citoyens.

Nous sommes convaincus que seule une éducation multilingue intégrant activement les langues minoritaires peut contribuer efficacement à la défense de cette diversité, ainsi qu'à un développement mondial durable.

En raison de la dépendance mutuelle de la pensée et de la parole, il est clair que les langues, à proprement parler, ne sont pas des moyens de présenter une vérité déjà connue, mais sont au contraire des moyens de découvrir une vérité qui était auparavant inconnue. La diversité des langues n'est pas due aux sons et aux signes, mais à une diversité de visions du monde (Humboldt, 1820/2000, p.101, apud Bronckart, 2017:10)